Fermer

Nouveau projet de construction ? Evitez une débâcle financière

Nouveau projet de construction ? Evitez une débâcle financière

 

Un des aspects les plus difficiles au début d’un projet de construction ou une rénovation est de mettre un prix sur le coût final de votre projet. Il existe heureusement quelques très bons conseils qui vous éviteront de mauvaises surprises. Avant tout, retenez bien ceci : informez-vous, prenez des décisions à temps et restez réaliste.

1. Ouvrez l’oreille à ce que disent famille, amis et connaissances

Les meilleurs témoignages proviennent de personnes expérimentées. De préférence, issues de votre entourage direct. Qui ne connaît pas quelqu’un qui a (récemment) construit, rénové ou acheté ? Non seulement, ces personnes peuvent dresser une image précise du budget nécessaire, mais elles peuvent aussi vous avertir des éventuels frais supplémentaires et vous recommander directement des entrepreneurs et autres experts en construction dignes de confiance. Ou peut-être ils savent aussi ceux qu'il faut éviter ? Jetez aussi un œil dans la base de données des professionnels de Build Your Home comportant plus de 14.500 entrepreneurs contrôlés.

2. Pensez à temps au primes, TVA et subvention

En tant que rénovateur vous avez droit à pas mal de primes ou réductions. Votre maison a plus de dix ans par exemple ? Alors vous ne payez que 6 % de TVA au lieu de 21 % sur les travaux de rénovation. A n'en pas douter, un allègement bienvenu pour votre budget. Par conséquent, informez-vous bien au préalable.

 

 

3. Demandez des conseils à votre architecte

De nombreux architectes peuvent vous aider même avant que vous n'achetiez un terrain ou une habitation existante. De cette manière vous avez une bien meilleure idée du potentiel de votre projet sans risque de vous tirer une balle dans le pied. Par exemple : vous avez vu une ancienne maison sur une belle parcelle de terrain. Est-ce qu’il vaut mieux la rénover et la démolir et y reconstruire une nouvelle habitation ?

Pensez à temps au primes, TVA et subvention

4. Prévoyez un plan A ... et B !

Plus vite vous prenez des décisions, plus vite vous pouvez demander des offres à vos partenaires. Vous pouvez aussi établir votre budget définitif de manière plus précise. Anticipez aussi et pensez à un plan B, au cas où votre projet initial devait ne pas tenir la route financièrement.

5. Ne dévoilez pas toutes vos cartes

Les frais supplémentaires sont inévitables lors d’un projet de construction ou de rénovation. Mais vous pouvez les minimiser avec les conseils précédents. Prévoyez quoi qu'il en soit un tampon financier afin de parer aux imprévus. Fixez-vous aussi un budget maximum au-delà duquel vous ne voulez pas aller. Et ne dévoilez pas tous vos atouts afin de conserver toujours un peu de marge.

Curieux de savoir ce à quoi vous avez droit en tant de bâtisseur/rénovateur ? Ou envie d'obtenir une offre d'entrepreneurs avec une bonne réputation et une solide assise financière ? Consultez les pages informatives sur les primes, la page Construire de A à Z et le moteur de recherche pour trouver votre partenaire de construction !