Fermer

Vous voulez un nouvel escalier ? Des centaines de choix s'offrent à vous

Vous voulez un nouvel escalier ? Des centaines de choix s'offrent à vous

Vous voulez déménager dans une maison à plusieurs étages ? Vous aurez donc besoin d'un escalier. Mais lequel ? Ce choix implique beaucoup plus de choses que vous ne le pensez : il faut choisir le type d'escalier, la forme et les mesures des marches, le matériel utilisé...

Escalier droit

L'option la plus simple est l'escalier droit. Il s'agit du type le plus simple et le moins cher. Toutes les marches ont la même forme, et comme vous marchez en ligne droite, cet escalier reste assez sûr. Par contre, il reste assez encombrant et n’est donc pas adapté aux coins. Il est aussi assez long. Vous pouvez opter pour un escalier plus raide et rétrécir les marches pour gagner de l'espace, mais au détriment de la facilité d'utilisation et de la sécurité.

Escalier à palier

Un escalier à palier est constitué d'un ou plusieurs escaliers droits avec, entre eux, un palier. Après le palier, l'escalier fait un quart de tour, voire un demi-tour dans la direction opposée. Il peut également rester droit. Dans ce cas, le palier fait office de point de repos. Intéressant pour les personnes qui ont du mal à marcher. Les escaliers à palier présentent l'avantage, tout comme les escaliers droits, d'avoir toujours des marches de même taille, ce qui les rend plus faciles à monter.

Béton

Escalier à quartier tournant

Si vous n'avez pas assez de place pour un escalier à palier, optez donc pour l'escalier à quartier tournant. Il s'agit d'un escalier droit avec, en haut ou en bas, un angle à 90°. Les marches situées dans l'angle sont relativement grandes. Elles sont grandes à l'extérieur et plus étroites vers l'intérieur, ce qui rend l'escalier un peu moins sûr. Sinon, il est idéal si vous devez le placer dans un coin.

Escalier à vis

Si vous n'avez pas assez d'espace, vous pouvez choisir un escalier à vis, où les marches sont fixées sur un axe central. Il existe des escaliers à vis prêts à être installés. Cependant, il y est difficile d'y transporter des meubles. De plus, cet escalier est moins sûr, car les marches sont plus petites à l'intérieur.

 

Escalier à vis

Escalier en colimaçon

Vous avez un grand hall ou un grand salon ? Vous pouvez peut-être songer à un escalier en colimaçon. Ce type d'escalier effectue également un mouvement de rotation. Mais les marches ne sont pas fixées sur un axe central. Ses formes peuvent être variées : intime, gracieux, voire élégant. Les possibilités de personnalisation sont nombreuses. Et tout ceci se ressent sur le prix.

Échelle de meunier

Optez pour l'échelle de meunier, pour les espaces dans lesquels vous devez vous rendre rarement. Considérez-la comme une variante raide de l'escalier droit. Parfois, les marches sont, en alternance, amincies d’un côté ou de l’autre. Vous ne pouvez donc emprunter l’escalier que d’une façon bien précise. Plus compact, mais moins sûr.

Ouvert ou fermé ?

Outre le type d'escalier, vous devez également faire d'autres choix. Vous pouvez placer un escalier avec ou sans contremarches. Un escalier ouvert laisse passer la lumière et renforce le sentiment d'espace. Un escalier fermé absorbe mieux le bruit. Aucune saleté ne peut tomber entre les marches et... vous avez la possibilité de faire un débarras ou un vestiaire sous votre escalier.

Une autre façon de créer une plus grande liberté visuelle est d'opter pour un escalier suspendu, où les marches sont fixées directement au mur à l'aide de supports métalliques. Attention : même s'il est très solide, l'escalier suspendu peut parfois bouger un peu quand vous marchez dessus.

Sécurité et confort d'utilisation

La hauteur et la profondeur des marches déterminent le confort d'utilisation et la surface nécessaire. Mieux vaut donc bien y réfléchir. Un escalier raide est moins sûr. Mais un escalier plus plat est loin d'être idéal. N'oubliez pas non plus que votre escalier doit être accessible durant toute votre vie. Donc aussi quand vous aurez plus de mal à marcher.

Pour améliorer leur accès, les marches sont la plupart du temps munies d'un nez. Il dépasse donc un peu la marche. Le nez empêche également que vous vous cogniez le pied contre la contremarche quand vous montez. Si vous craquez pour l'aspect épuré d'un escalier en colimaçon, mais que vous souhaitez un peu plus de confort, l'escalier en Z est un bon compromis.

En parlant de minimalisme...Vous n'êtes pas obligé d'installer une rampe, même si c'est conseillé pour des raisons de sécurité. D'ailleurs, une rampe peut aussi se montrer esthétique et apporter un soupçon de caractère. Vous pouvez, par exemple, installer un éclairage LED.

 

Escalier

Bois, verre, métal...

Les escaliers peuvent être fabriqués dans de nombreux matériaux : béton, bois, pierre naturelle ou stratifié, ou encore aluminium ou acier. Même en verre ! Et ces dernières années, de plus en plus d'escaliers sont fabriqués dans des surfaces solides comme Corian® ou HI-MACS®. Chacun de ces matériaux a ses avantages et ses inconvénients. Mais en fin de compte, les goûts personnels et le budget seront souvent le facteur décisif. Même s'il faut aussi tenir compte de l'entretien.