Tous les entrepreneurs sont membres d'Embuild et n'ont aucune dette fiscale ou sociale.

Soyez sans pitié contre l’humidité ascensionnelle et la condensation !

Les nouvelles construction ne sont pas épargnées

On pense souvent que l’humidité ascensionnelle ne sévit que dans les vieilles bâtisses, mais c’est faux. Il est vrai que les maisons construites avant 1960 courent un plus grand risque d’en souffrir, car il leur manque généralement des éléments de construction fondamentaux, comme une couche étanche ou des murs creux. Mais les nouvelles constructions peuvent aussi développer de l’humidité ascensionnelle. En effet, les meilleures performances d’isolation de ces nouveaux bâtiments exigent un système de ventilation adapté. Et si ce système n’est pas optimal, des problèmes d’humidité peuvent apparaître.

Ceux-ci semblent souvent minimes au départ, mais peuvent avoir de lourdes conséquences. Les premiers signes sont une odeur de moisi, des morceaux de papier peint qui se décollent ou de la peinture qui s’effrite. Si vous tardez à intervenir, votre habitation courra un risque de dégâts importants, ce qui peut être dangereux pour vous et pour les personnes qui vivent avec vous. L’humidité favorise le développement de champignons, qui peuvent entraîner des problèmes de santé comme de l’eczéma, des réactions allergiques et des inflammations des voies respiratoires.

Tenez votre cave à l'œil

Vous avez de l’humidité ascensionnelle dans votre habitation? Surtout, ne paniquez pas. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour en venir à bout. Règle numéro un: demandez toujours conseil à un professionnel ! Chaque situation est différente et exige une approche adaptée. Souvent, l’humidité ascensionnelle trouve cependant son origine dans le sous-sol de l’habitation. C’est là que les eaux souterraines s’infiltrent dans les murs. Voici un aperçu des trois traitements les plus connus pour lutter contre l’humidité ascensionnelle.

  • Injecter dans vos murs un produit anti-humidité – C’est la solution la plus courante pour contrer des problèmes d’humidité. Un spécialiste pulvérise dans les murs une résine polyacrylate sous la forme de gel, afin de les rendre imperméables. L’avantage de cette méthode, c’est qu’elle fonctionne sur quasiment toutes les surfaces. Mais attention, ces pulvérisations ne sont efficaces que si le problème d’humidité est pris au début.
  • Installer un système d’étanchéité ou d’évacuation – Cela permet d’absorber l’humidité et de l’évacuer de manière contrôlée vers un endroit d’où l’eau est ensuite pompée. Vous évitez ainsi que l’eau pénètre dans vos murs et qu’elle y cause des dégâts.
  • Rendre votre sous-sol étanche – Un professionnel recouvre les murs de votre sous-sol de plusieurs couches imperméables, recouvertes d’une couche de ciment. Résultat : un sous-sol sain et un frein à l’humidité ascensionnelle dans le reste de votre habitation.

Comme nous le disions, chaque problème d’humidité est unique et a sa propre cause. Demandez donc toujours conseil à un spécialiste. En fonction de ses conclusions, celui-ci vous recommandera la méthode la plus adaptée. En règle générale, l’un des traitements ci-dessus suffit, mais il peut arriver qu’une solution plus drastique soit nécessaire. Le professionnel que vous contacterez vous en dira plus.

La faute à la condensation

On ne peut résoudre un problème d’humidité ascensionnelle que si l’on en connaît la cause. Et souvent, c’est la condensation qu’il faut blâmer. Presque toutes les habitations sont confrontées, tôt ou tard, à des problèmes de condensation, qui surviennent lorsque de l’air humide n’est pas évacué correctement. Cet air va alors se placer contre une surface froide. En voici un exemple courant: la buée qui se forme sur le miroir de la salle de bain après qu’on a pris une douche chaude et sur les fenêtres quand on cuisine ou quand on fait sécher du linge dans la pièce.

Cette humidité s’accompagne de risques importants pour votre habitation, avec à la clé l’apparition de champignons et d’autres dégâts. La condensation est généralement due à une aération absente ou insuffisante. Vous craignez que votre habitation soit concernée? Avant toute chose, demandez conseil à un spécialiste. Celui-ci viendra examiner votre habitation et posera un diagnostic. En attendant, voici quelques conseils simples :

  • Faites sécher votre linge dehors.
  • Laissez la porte de votre salle de bain ouverte lorsque vous prenez une douche.
  • Aérez suffisamment votre maison en ouvrant régulièrement les fenêtres.
  • Faites installer une hotte dans votre cuisine pour absorber les vapeurs de cuisson.
  • Faites placer des grilles d’aération dans votre maison, afin d’assurer une bonne circulation de l’air.

Vous avez de l’humidité ascensionnelle et/ou de la condensation dans votre maison? Ne paniquez pas, mais n’ignorez pas non plus le problème. Faites tout de suite appel à un spécialiste, qui vous accompagnera dans la recherche de la meilleure solution pour vous débarrasser de ce problème.

Incitants et primes

Région Flamande

La Flandre compte une dizaine de subsides dont vous pouvez faire usage. Nous en avons dressé la liste pour vous. 

Voir tous les avantages pour la Région Flamande

Région Wallonne

Il existe en Wallonie deux grandes catégories : les primes à la rénovation et les primes énergie.

Voir tous les avantages pour la Région Wallonne

Région de Bruxelles-Capitale

La Région de Bruxelles-Capitale octroie différentes primes, sous forme d’aide financière, notamment les primes énergie et primes à la rénovation. En complément, il existe également des primes communales pour les installations à caractère environnemental.

Voir tous les avantages pour la Région de Bruxelles-Capitale

Nos 10 règles d'or

Les 10 règles d’or conseillent le consommateur sur la meilleure façon de procéder pour que son projet de construction ou de rénovation puisse devenir une réussite, en collaboration avec l'entrepreneur.

Télécharger la brochure