Tous les entrepreneurs sont membres d'Embuild et n'ont aucune dette fiscale ou sociale.

Les pièces de votre maison reliées entre elles, des toilettes à votre salon

L’« Internet of Things » (IoT) est un terme qui englobe tous les appareils qui sont reliés à Internet. Il s’agit d’un concept associé aux smart homes. Fours, thermostats ou encore tapis de yoga intelligents qui enregistrent des données... Êtes-vous prêt(e) pour ces nouvelles technologies qui facilitent la vie ?

Imaginez : vous ouvrez les yeux le matin au son de votre réveil, qui reçoit des informations via votre smartwatch et qui sait donc combien d’heures vous avez dormi et à quel moment il faut vous réveiller pour que vous arriviez à l’heure au travail, sans vous sentir trop « groggy ». Tandis que vous sortez du lit, votre machine à café vous prépare un expresso avec un nuage de lait, comme vous l’aimez. Les lumières s’allument sur votre passage, lorsque vous marchez de votre chambre à la cuisine, grâce aux capteurs installés dans les murs. Et dès que vous claquez la porte pour vous rendre au travail, le thermostat se met en veille. Il se rallumera une demi-heure avant votre retour en fin de journée, afin que vous rentriez dans une maison chauffée... Voilà à quoi ressemble la maison du futur !

Une routine matinale automatisée

Malheureusement, une smart home comme celle-là, dans laquelle tout est fait sans qu’il faille lever le petit doigt, n’existe pas encore. Mais la bonne nouvelle, c’est que si la technologie continue d’évoluer au rythme actuel, votre routine matinale pourra bientôt être bel et bien entièrement automatisée.

En attendant, il existe déjà toutes sortes d’appareils qui peuvent être reliés à Internet dans une maison. Réfrigérateurs, éclairages, alarmes incendie, serrures, systèmes de sécurité, fours... Tous existent déjà en une version « intelligente ». Vous pouvez même vous offrir un tapis de yoga intelligent, baptisé SmartMat, qui vous aidera à améliorer des postures incorrectes en vous envoyant un message sur votre téléphone ou votre tablette !

Une solution écologique

L’avantage de tous ces appareils intelligents ? Ils facilitent la vie tout en diminuant l’empreinte écologique. C’est logique : on économise de l’énergie lorsque tous les appareils de la maison ne se mettent en marche que quand on en a besoin. Les pièces chauffées ou éclairées pour rien font donc résolument partie du passé !

La différence entre l’Internet of Things et la domotique

L’automatisation de l’habitation n’est pas une nouveauté. La domotique existe en effet depuis longtemps, avec notamment des lumières qui s’allument toutes seules quand on entre dans une pièce, ou bien une télévision qui s’allume ou des volets qui descendent avec une pression sur un simple bouton.

La différence avec la technologie IoT est que cette dernière est reliée à Internet, tandis que dans la domotique, les appareils sont reliés entre eux via un autre système, comme un protocole sans fil. Ainsi, si vous perdez votre connexion à Internet, vos appareils de domotique continueront de fonctionner. Comme la domotique implique des systèmes fermés, elle s’accompagne aussi d’un risque moins important en matière de respect de la vie privée et de sécurité (voir encadré). Son défaut ? Une installation de domotique coûte souvent cher et on dépend d’un seul et unique fabricant.

Intelligent et sûr à la fois ?
Si tous les appareils communiquent entre eux via Internet, qu’en est-il de la sécurité et du respect de la vie privée ? Quid si une caméra extérieure ou un système d’alarme est piraté(e) ou désactivé(e) ? Et que deviennent les données enregistrées sur un thermostat, par exemple ?

Ces questions sont toutes plus légitimes les unes que les autres. Voici quelques conseils pour utiliser des appareils IoT en toute sécurité :

  • Choisissez toujours un mot de passe difficile à deviner.
  • Vérifiez toujours que l’appareil soit bien sécurisé.
  • Lisez le mode d’emploi de l’appareil pour savoir comment le sécuriser.

Assistant virtuel

De nombreuses grandes entreprises se sont mises à l’IoT. Toutes proposent leurs systèmes pour les smart homes, qu’elles aiment appeler des « assistants virtuels ». Apple a ainsi créé HomeKit, Amazon a commercialisé Alexa et Google est présent avec Google Assistant. Il suffit de leur donner des ordres oralement pour que ces assistants s’exécutent. Vous pouvez ainsi facilement diminuer le volume de votre musique, allumer et éteindre des lumières ou encore modifier les réglages de systèmes de sécurité et de thermostats. Qui sait, dans quelque temps, peut-être aurons-nous à notre service un majordome en hologramme !

 

Incitants et primes

Région Flamande

La Flandre compte une dizaine de subsides dont vous pouvez faire usage. Nous en avons dressé la liste pour vous. 

Voir tous les avantages pour la Région Flamande

Région Wallonne

Il existe en Wallonie deux grandes catégories : les primes à la rénovation et les primes énergie.

Voir tous les avantages pour la Région Wallonne

Région de Bruxelles-Capitale

La Région de Bruxelles-Capitale octroie différentes primes, sous forme d’aide financière, notamment les primes énergie et primes à la rénovation. En complément, il existe également des primes communales pour les installations à caractère environnemental.

Voir tous les avantages pour la Région de Bruxelles-Capitale

Nos 10 règles d'or

Les 10 règles d’or conseillent le consommateur sur la meilleure façon de procéder pour que son projet de construction ou de rénovation puisse devenir une réussite, en collaboration avec l'entrepreneur.

Télécharger la brochure