Fermer

Comment s’attaquer à la chaleur excessive ?

Comment s’attaquer à la chaleur excessive ?

Rien de mieux qu'une journée ensoleillée pour nous remettre un peu d'aplomb. Mais quid si le soleil chauffe beaucoup trop votre maison durant l'été ? Les risques de surchauffe augmentent dans les habitations bien isolées.

Sommeil difficile, déshydratation, épuisement : les chaleurs extrêmes influent non seulement sur notre confort mais aussi sur notre santé. Saviez-vous que nous passons près de 85 % de notre temps à l'intérieur ? Une maison bien rafraîchie avec un bon climat intérieur n'est donc pas un luxe. Mais comment y parvient-on ?

Le projet

Le choix des matériaux et des techniques, la situation du bâtiment... Tous ces éléments influent sur le confort durant l'été. Prenez la peine de tenir compte des chaleurs excessives lorsque vous établissez le projet de votre habitation. Par exemple, prévoyez les chambres du côté nord de l'habitation voire - pourquoi pas ? - au rez-de-chaussée.

Des matériaux lourds

Les grands bâtiments en pierre, comme les églises ou les châteaux, restent sans arrêt au frais, même pendant l'été. Tout cela grâce à l'inertie thermique : les matériaux lourds comme la brique ou le béton emmagasinent la chaleur durant la journée et la restituent la nuit.

Comme le bois est un matériau léger, une habitation en bois se réchauffera et se refroidira plus vite. Vous pouvez régler ce problème en prévoyant quelques matériaux lourds dans votre projet. Par exemple, optez pour un sol en béton au rez-de-chaussée, ou pour un carrelage en pierre naturelle.

Les fenêtres

Les grandes vitres : pratiques pour avoir de la lumière et une belle vue. Mais voici le revers de la médaille : elles font également entrer beaucoup de chaleur. Un avantage en hiver, mais un inconvénient en été. Il est important de choisir le vitrage adapté, car personne ne veut vivre dans un clapier sombre. Par exemple, installez des vitres solaires aux fenêtres situées au sud.

Ou alors, un auvent permet de garder la fenêtre complètement ou partiellement à l'ombre lorsque le soleil est plus haut en été.

La protection solaire amovible

Vous pouvez bloquer la lumière grâce à des stores sous forme de lamelles, à des stores plissés ou à des volets roulants. Pour lutter contre la chaleur excessive, vous pouvez installer des volets extérieurs aux fenêtres ouest, sud et est. Ils permettent d'évacuer jusqu'à 90 % de la chaleur. Il en existe de deux sortes :

 

  • les protections sur la fenêtre : les écrans, les stores extérieurs, les volets roulants, les lamelles...
  • les protections en dehors de la fenêtre : les toits de terrasse, les auvents...

Vous pouvez également opter pour une protection solaire naturelle. Un arbre feuillu laisse passer la lumière en hiver, mais vous permet d'avoir une ombre rafraîchissante en été.
 

L'isolation

Une bonne isolation est importante pour limiter les pertes de chaleur durant l'hiver. Mais saviez-vous que l'isolation peut également vous aider pour lutter contre la chaleur excessive ? Il est donc important de bien fermer vos portes et fenêtres tous les jours. Sinon, la chaleur entrera chez vous.

L'aération

Si, la nuit, la température baisse, vous pouvez quand même ouvrir les fenêtres. Ainsi, vous pourrez littéralement laisser souffler un vent de fraîcheur à l'intérieur de votre maison. Il vaut mieux ouvrir complètement la fenêtre que partiellement. La meilleure façon d'aérer votre maison est d'ouvrir deux fenêtres à deux façades opposées. Évitez juste qu'un cambrioleur ne mette les pieds chez vous.

Les appareils électriques

Vous ne vous y attendiez peut-être pas, mais même les ordinateurs et les téléviseurs sont sources de chaleur. Donc, éteignez ces appareils le plus possible. Bien sûr, c'est impossible pour un frigo, un congélateur ou une machine à laver. Mais vous pouvez repasser dehors par exemple. Sur une terrasse bien équipée, il est encore plus agréable de cuisiner en plein air.

Le toit

Les journées estivales sont très chaudes, c'est évident. Pour éviter que cette chaleur ne pénètre dans votre maison, il faut bien l'isoler. Un système d'étanchéité blanc protègera votre toit plat. Ainsi, la chaleur de rayonnement venant du toit diminuera. Un toit vert, dans lequel la toiture est protégée par une couche de substrat et des plantes, peut également contribuer à maintenir la température intérieure sous contrôle.

Les techniques de refroidissement

Une pompe à chaleur pour refroidir ? C'est possible aussi. Dans ce cas, la pompe n'envoie pas d'eau chaude mais de l'eau froide dans le système de distribution.

  • Avec le refroidissement actif, le compresseur est utilisé pour refroidir l'eau.
  • Avec le refroidissement passif, vous utilisez la fraîcheur du sol. Seul le circulateur est alors branché. Cette technique est plus efficace sur le plan énergétique mais n'est pas applicable avec une pompe à chaleur air/eau et ... le refroidissement est plus limité.

Enfin, il y a l'air conditionné bien sûr. Il vaut mieux utiliser chacune de ces techniques dans une maison bien isolée. En outre, si vous combinez cela avec des panneaux solaires, vous faites un geste pour l'environnement, car ils vous fourniront davantage d'électricité verte durant l'été.

Attention : seul un installateur certifié peut installer l'air conditionné ou une pompe à chaleur dans une entreprise.