Fermer

Face à l'amiante ne prenez pas de risques

Amiante

Face à l'amiante, ne prenez pas de risques

Vous prévoyez des travaux de démolition ou une rénovation en profondeur ? Prudence avec les anciens matériaux de construction ! Les maisons construites entre 1950 et 2000 contiennent souvent de l'amiante. On en trouve notamment dans les toits en tôle ondulée, les tuyaux d'évacuation et les dalles de carrelage. Une campagne entend sensibiliser les personnes qui construisent ou rénovent aux graves dangers que présentent les fibres d'amiante qui se dégagent.

Depuis 1998, l'utilisation de l'amiante est interdite. Et il y a de bonnes raisons à cela : l'inhalation de fibres d'amiante peut entraîner de graves maladies, dont l'issue est parfois fatale. Mieux vaut donc bien réfléchir avant d’enlever certains matériaux. Nombre de problèmes ne surviennent que 25 à 40 ans après l'exposition.

Désamianter en sécurité

L'amiante n'est dangereuse que si des fibres s'en dégagent. Le danger augmente au fur et à mesure que les matériaux en question approchent la fin de leur durée de vie, surtout s'ils présentent des fissures ou des déchirures. Et si vous cassez ou percez des matériaux, il y a un risque accru. Ne jamais, donc, se lancer tête baissée avec un marteau ou une perceuse.

Les éliminer soi-même ? Oui, mais ...

En tant que particulier, vous ne pouvez ôter vous-même que les éléments amiantés qui sont fixés. Autrement dit, dans ces utilisations, l'amiante est littéralement fixée à d'autres matériaux. Un exemple classique : les toits en tôle ondulée. Vous pouvez les enlever vous-même. Mais, répétons-le : hors de question de les casser, les disquer ou les percer. Laissez les machines de côté et travaillez autant que possible à la main.

Lors des travaux d'enlèvement, veillez à dégager le moins de poussière possible. Lors de travaux extérieurs, gardez portes et fenêtres fermées, et coupez les systèmes de ventilation et d'air conditionné. Il est préférable d'humidifier la surface des matériaux avec de l'eau à laquelle un fixateur a été ajouté. Et, bien entendu, portez des équipements de protection : une combinaison et un masque à poussière de type P3.

Après les travaux, débarrassez-vous immédiatement des équipements de protection jetables. Les vêtements non jetables, eux, iront directement dans la machine à laver. Nettoyez tout abondamment à l'eau. Attention, n'utilisez pas votre aspirateur : celui-ci renvoie toute la poussière dans la maison.

Amiante

De quels types de matériaux s'agit-il ?

En tout, l'amiante compte quelque 3.500 utilisations différentes. Jusqu'en 1998, les toitures contenaient beaucoup d'amiante : dans les ardoises et toits en tôle ondulée, mais aussi dans les plaques destinées à la sous-toiture. L'asbeste-ciment se retrouve aussi dans :

  • Les jardinières
  • Les cheminées
  • Les recouvrements de façade
  • Les tuyaux d'évacuation
  • Les plaques d'isolation rigides
  • Les anciens revêtements de sol
  • Les tuiles et faîtages
  • Les cordes d'étanchéité des portes de poêles
  • L'isolation entourant des canalisations et tuyaux de chauffage
  • ...

Le faire ... ou ne pas le faire ?

Il est tout à fait compréhensible que les particuliers ne sautent pas de joie à l'idée d'ôter eux-mêmes des matériaux amiantés. Difficile, toutefois, de déterminer avec certitude si un matériau contient effectivement de l'amiante. Il n'est en outre pas permis d'enlever l'amiante friable, les fibres pouvant facilement se libérer. Voilà deux bonnes raisons de faire appel à un professionnel expérimenté.

Vous ne savez pas exactement quel type de professionnel il vous faut ?

Nous sommes là pour vous aider ! Placez une commande, et nous vous mettrons en contact avec l'entrepreneur adéquat. Vous recevrez sous quelques jours des offres sans engagement de la part d'un entrepreneur agréé près de chez vous.

Placer une commande