Fermer
Incitants et primes à Flandre / Wallonie / Région de Bruxelles-Capitale
  • Cumul des primes

    Les primes énergie sont cumulables avec d’autres aides financières  (fédérales, régionales ou communales).

    Le total de toutes ces aides obtenues par le même demandeur pour la réalisation des mêmes travaux ne pourra dépasser 100% du prix de l’investissement ou des travaux. En cas de dépassement de ce plafond, la prime énergie accordée sera réduite en conséquence.

    Tout ce que vous devez savoir sur les primes énergie de la Région bruxelloise se trouve sur www.environnement.brussels.
  • Les règles essentielles à respecter

    • La demande doit être introduite après les travaux dans les 4 mois à dater de la facture de solde.
    • Les nouvelles extensions de bâtiments (volumes protégés) ne sont pas éligibles aux primes énergie.
    • Toute demande dont le montant de la prime est inférieur à 50 € sera automatiquement refusée.
  • Nouveautés depuis 2016

    Quelques nouveautés depuis 2016:

    • Les collectivités et les copropriétés sont en catégorie C dite « faibles revenus ».
    • Le propriétaire bailleur est en catégorie C.
    • Les montants des catégories de revenus ont été rehaussés par rapport à l’année 2015.
    • Les appareils de chauffage (chaudière, pompe à chaleur, chauffe-eau solaire) sont dorénavant dotés d’une étiquette énergétique.
    • Le tubage des cheminées pour l’évacuation des fumées de combustion des chaudières est primé soit individuellement (bonus tubage dans la prime C1 ) soit collectivement (prime C6).
    • Les locataires désirant changer de convecteur au gaz pourront bénéficier de la nouvelle prime C2.
  • Primes énergie

    Valables pour les bâtiments du secteur résidentiel et pour les collectivités (crèches, écoles, maisons d’accueil et homes) du 1er janvier au 31 décembre 2016, elles sont cumulables entre elles ainsi qu’avec les primes communales et les primes à la rénovation.

    Primes aux études et audits: Un audit énergie est conseillé pour détecter les points forts et les points faibles de votre habitation, avant de commencer des travaux d’amélioration.

    Primes à l’isolation et à la ventilation: construction neuve passive, rénovation basse énergie, isolation du toit, des murs ou du sol, vitrage super-isolant, toiture verte, ventilation mécanique, ...

    Primes au chauffage performant: chaudière, chauffe-eau, pompe à chaleur, thermostat et vanne thermostatique.

    Primes aux énergies renouvelables: chauffe-eau solaire, panneaux photovoltaïques.

    Primes aux investissements énergétiquement performants: réseau de chaleur, optimisation de l’éclairage, cogénération, ...

    Primes aux électroménagers performants: réfrigérateur, congélateur, sèche-linge.

    Le plafond des primes d’énergie est majoré de 5.000 €:

    • Si le demandeur et les autres personnes éventuellement reprises sur la composition de ménage a/ont moins de 35 ans à la date de la demande.
    • Par personne fiscalement à charge mentionnée sur l’avertissement-extrait de rôle «Impôt des personnes physiques et taxes additionnelles» du service des Contributions (p. ex. des enfants pour lesquels vous recevez des allocations familiales, un grand-parent, etc.).
    Tout ce que vous devez savoir sur les primes énergie de la Région bruxelloise se trouve sur www.environnementbrussels.be.

    Des primes énergie sont également prévues par la Région de Bruxelles-Capitale pour les bâtiments du secteur tertiaire et industriel.

     

  • Primes rénovation

    Si vous êtes victime de nuisances sonores, vous pouvez obtenir une prime à l’isolation acoustique pour votre logement.
    Cette isolation acoustique comprend:

    • les murs, les planchers et la toiture inclinée;
    • les fenêtres et les châssis;
    • les portes extérieures;
    • les caissons à volets et les boîtes aux lettres.

    D’autres travaux sont subsidiés:

    • le traitement contre l’humidité;
    • les travaux relatifs à la stabilité de l’immeuble;
    • les travaux de gaz et d’électricité.

    Certaines conditions sont à remplir:

    • Seuls les maisons ou appartements construits au moins 30 ans avant l’année d’introduction de la prime peuvent en bénéficier;
    • Le bien immobilier doit être votre résidence principale;
    • Le logement doit être exposé au bruit routier (pour les travaux d’isolation acoustique uniquement). 
      À ce sujet, consultez la carte des différentes zones urbaines concernées (www.logement.irisnet.be).

    Le montant de l’intervention de la Région dépend de l’endroit où se situe votre logement et de votre revenu. Il existe cependant un montant maximum de travaux accepté par logement qui est de 35.000 €. Ce montant est majoré de 5.000 € par chambre à coucher à partir de la 3e chambre. 

    Cette prime est cumulable avec les primes énergie octroyées par la Région de Bruxelles-Capitale ainsi qu’avec les primes communales.

    Plus d’info sur les primes en Région de Bruxelles-Capitale? Consultez le site www.logement.irisnet.be.